• mamadisidibe77

MONTS RWRENSORI

Les mythiques montagnes de la Lune


Les monts Rwensori sont les sources les plus élevées et les plus permanentes du grand Nil.



Matri, de l’humanité, Kama a été le premier champ d’action où les africains anciens ont acquis au terme de leurs réflexions sur le pourquoi et le comment de leur existence terrestre des attitudes globales face à la totalité de la vie conforme à l’idée qu’ils s’en étaient faite.


Ils ont acquis très tôt la notion du temps dans la trinité de celui-ci : Passé, Présent, Avenir, faisant naitre ainsi la première vision globale du monde physique et de son archétype céleste.



L’émergence l’épanouissement et l’expansion des industries préhistoriques sont issus de ce substrat négro-africain, il permit depuis le paléolithique supérieur puis au néolithique l’éclosion du savoir et les diffusions des connaissances, pour devenir l’épicentre de la sédimentation du génie humain.


Comme le soulignait, fort à propos le professeur Cheik Anta Diop « Aucune science, aucune théologie, aucune doctrine de l’être, n’est étrangère à l’Afrique parce qu’elle en fut la terre de leur enfantement ».


Ce fut à partir de ce moment que les Bantus (esprits conscients) se définiront comme des « Anu Ba Nuba »

(Anu « ceux qui ne sont pas des choses » et sont les premiers

(Nuba nu(g) Ba « premier, qui vaut plus que tout le reste »).


« source de l’Abbé, Emile Clément Amélineau, 1895 »

Les "Anou " fondèrent en descendant le Nil les villes /

d’Esneh : iounest, d’Hermonthis : iounaswt, d'Héliopolis : iounou, et de Qouch. Villes qui remontent aux environs de -5000ans av l’E.O, antérieures donc au futur état Égyptien proprement dit.

Faits lui sont confirmés par les piliers " Iou " utilisé pour écrire le nom des premières villes et qui permettaient de reconnaître le peuple qui les avait fondés.





Ils sont ceux qui dans plus hautes époques préhistoriques seront aux racines de l'Egypte primitive, ils amorceront un périple migratoire et civilisateur depuis les montagnes de la lune, jusque dans la vallée du Nil, où l’Egypte antique des Pharaons « matrice de nos humanités classiques » deviendra la grande mégapole de tout le continent Noir.



20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout